JUSQU’A LA FIN DES TEMPS

Jusqu’à la fin des temps

Par Brian Greene

Editions Flammarion

Sortie : février

Niveau de difficulté : 2/5

Brian Greene est professeur de mathématiques aux Etats-Unis mais c’est aussi un auteur reconnu. Ses talents de vulgarisateur se sont notamment exprimés dans l’ouvrage « L’univers élégant ». Il s’est notamment fait connaitre pour ses travaux sur la théorie des cordes.

Quelle est notre place dans l’Univers ? Comment le vivant a t-il pu se constituer et surtout comme l’Homme, au fil de son évolution, a pu être doté d’une conscience ? Après tout, nos corps ne sont que des atomes retenus les uns aux autres mais cet assemblage subtile a permis quelque chose d’extraordinaire. Pouvoir penser, pouvoir communiquer, pouvoir appréhender son futur.

Et notre conscience nous amène aussi à imaginer la fin de notre Univers. Baignés dans ce bain d’entropie, qui est une notion servant de fil rouge au cours de la lecture, notre Univers arrivera bien à jour à une fin qui nous parait certes lointaine, mais pourtant inéluctable. Quel est notre rapport face à cette fin ?

L’entropie, c’est une notion décryptant notre degré de désordre. Ce juste niveau de désordre a permis à l’Univers d’être fertile.

On peut trouver dans ce livre une seconde grande partie touchant quant à elle, des notions plus astronomiques. C’est vrai que l’on parle beaucoup de la fin de l’Univers mais il faut aussi souligner une fin qui sera beaucoup plus proche et qui aura des conséquences catastrophiques pour nous : la mort du Soleil. Que deviendra la Terre si elle parvient à résister à l’agonie stellaire de notre source de vie ? La vie n’y sera plus possible, sans aucun doute. Alors profitons de la « douce » période que nous vivons !

Mon avis : un très bon livre à découvrir. Il faut souligner la qualité de la traduction, ce qui n’est pas systématiquement le cas dans ce type d’ouvrage. Cet essai nous amène finalement dans une profonde réflexion sur notre existence et quelque part sur notre chance d’être ici, aujourd’hui. Mais cela ne durera pas et viendra le temps, dans des milliards d’années probablement, ou le temps s’arrêtera…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s