GALILÉE A LA PLAGE

Galilée à la plage – L’astronomie dans un transat

Par Arnaud Cassan

Editions Dunod

Sortie : avril 2020

Niveau de difficulté : 2/5

L’histoire de l’Univers est vertigineuse. L’histoire de nos connaissances sur l’Univers l’est également. En près de 500 ans, notre vision du ciel a complétement été bouleversée au point d’être passé d’un système géocentrique, qui met la Terre au centre de tout, à un système héliocentrique.

Pendant très longtemps, Ptolémée aura été la référence en matière de croyance sur notre voute céleste. Il aura fallu très longtemps avant que des astronomes téméraires viennent briser, très lentement, les idées figées dans les esprits. Copernic, le premier, fut l’auteur d’un ouvrage mis à l’index quelques années plus tard, et qui va lancer un énorme pavé dans la mare défendue jusque là par les dogmes religieux. Il a eu l’audace de revoir complètement l’organisation du ciel en considérant la Terre comme un astre banal tournant autour du Soleil.

Galilée pointera sa lunette vers le ciel. Il découvrira les satellites de Jupiter, observera les cratères lunaires, ou encore les taches solaires. Il aura même pu découvrir une planète ! Invité plus ou moins fortement à revenir sur ses propos contredisant l’église, il aura plus de chance qu’un autre Copernicien convaincu, Giordano Bruno. Ce dernier finira brûlé en place publique pour avoir notamment blasphémé à plusieurs reprises, les croyances de l’époque.

Mais quel personnage ce devait être ! Il était convaincu que l’Univers grouillait de vie et que la Terre n’était qu’une banale petite sphère au milieu de l’immensité du cosmos.

Les révolutions des connaissances ne se sont donc pas fait sans sacrifices. L’émergence de génies comme Kepler, Newton ou plus récemment dans l’histoire des sciences, Einstein, complétera les grosses lacunes que nous pouvions avoir.

Et surtout, au fil du temps, nos connaissances se sont trouvées en expansion. Un peu comme notre berceau qui ne s’arrête plus de grandir. Notre environnement est passé d’une planète entourée d’autres, à la compréhension des étoiles, à l’appréhension des distances considérables nous en séparant. Puis, dès le début du XXème siècle, la prise de conscience que les nébuleuses visibles comme de petites taches floues, sont en fait des galaxies, comme la Voie Lactée, situées à plusieurs millions d’années-lumière.

C’est aussi ça l’astronomie, une histoire sans fin des connaissances qui se poursuit encore aujourd’hui avec une question parmi d’autres : la vie est-elle possible ailleurs dans l’Univers que sur notre bonne vieille Terre ?

Mon avis : un livre très réussi d’Arnaud Cassan qui nous plonge dans cette formidable histoire des découvertes majeures sur notre Univers. On déroule une frise qui nous permet d’agrandir à chaque page, notre champ de vision. Sans difficulté majeure, il conviendra parfaitement au débutant qui souhaite en savoir plus sur l’histoire de l’astronomie depuis 500 ans.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s