LETTRES A LA LUNE

Lettres à la Lune

Par Fatoumata KEBE

Editions Slatkine & Cie

Sortie : juin 2020

Niveau de difficulté : 1/5

Après le succès de son premier livre « La Lune est un roman », Fatoumata Kebe, astrophysicienne, nous propose une immersion littéraire à travers les mythes et les légendes prêtés à notre satellite.

La Lune est une grande source d’inspiration pour de nombreux auteurs à travers le monde. Et c’est tout le travail de l’auteure : nous faire voyager dans les mythes, dans les civilisations, dans les cultures. Une invitation à la découverte non seulement de la Lune, mais aussi de sa considération ailleurs.

Bien entendu, il ne s’agit que d’une sélection de textes. Il serait sans doute impossible de tous les compiler dans un seul ouvrage !

Composée de 9 parties regroupant chacune plusieurs textes, nous commençons notre immersion par les histoires mystiques. La seconde partie nous guide sur les chemins de la réflexion. A la fois recueil de sciences mais aussi de science-fiction, on s’intéresse ici à la Lune en tant qu’objet du système solaire. Qui est-elle vraiment ? Comment s’y rendre ? Est-elle habitée ? La place y est évidemment occupée par de grands auteurs comme Jules Verne ou encore Edgar Allan Poe. Moins connu, un extrait de l’ouvrage Songe ou l’astronomie lunaire de Johannes Kepler, nous projette sur la possibilité d’un voyage vers notre satellite.

La Lune dans les contes perd parfois son côté mystique. Elle devient un objet familier que l’on peut toucher, sentir… Elle est un objet de notre quotidien que l’on peut décrocher et même se partager comme dans le conte La Lune des frères Grimm. La nuit est le lieu de naissance de bien d’histoires sombres que la Lune ne suffit pas à éclairer de sa blancheur. Les nuits de pleine Lune sont la source de bien des malheurs dans lesquelles il vaut mieux se barricader dans les chaumières. Pourtant la Lune, grâce à sa lumière, est un phare dans la nuit. Un repère qui nous rassure, qui berce nos nuits. Une Lune à qui l’on peut se confier, un témoin. Et c’est tout l’objet des deux parties qui suivent.

Elle inspire parfois la mélancolie, mais le drame ou l’inquiétude en valeur. On prête à la Lune bien des tourments ! Mais c’est aussi un outil philosophique. La Lune permettrait-elle aux hommes d’en apprendre plus sur eux-mêmes ? Les textes sélectionnés dans cette partie le confirment…

Mon avis : une approche originale de la Lune qui mêle à la fois science et littérature. J’ai cependant parfois un peu perdu le fil de la lecture de part le grand nombre de textes présents, malgré toutes leurs qualités. Je conseille au lecteur une lecture à petit feu pour vraiment bien l’apprécier à sa juste valeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s