L’UNIVERS EXPLIQUE AUX GENS PRESSES

L’univers expliqué aux gens pressés

Par Neil DeGrasse Tyson

Éditions Champs

Sortie : février 2020

Niveau de difficulté : 1/5

6111Y8C1eFL

          Peut-on faire plus vaste que l’Univers ? Pas certain… Ce vaste nous parait tellement loin et tellement compliqué, mais c’est une fausse idée. Nous faisons partie intégrante de cette Univers et il ne parait pas plus compliqué que cela, même s’il cache encore de nombreux mystères. La science aime la simplicité.

Simplicité, c’est un peu le mot d’ordre dans ce livre du très renommé Neil DeGrasse Tyson. Vulgarisateur reconnu dans le monde entier, il vous propose d’explorer, sans trop entrer dans les détails, ce monde dans lequel nous nous mouvons.

Mais comment tout cela a t-il commencé ? Qu’y avait-il au départ ? Le big bang est certainement un mot que ne vous est pas inconnu. Si aucune observation de ce phénomène n’est possible, les lois de la physique arrivent parfaitement bien à remonter le temps. Tout le temps ? Non, hélas, tout cela s’arrête lorsque ces lois ne s’appliquent plus, lorsque nous atteignons cette singularité, à beaucoup moins d’une seconde après le big bang.

Puis, cette soupe cosmique va se refroidir, poursuivre son expansion, donner naissance à de nouvelles particules… Le fond diffus cosmologique est la première carte de l’univers. Obtenue grâce aux données de 3 satellites, dont l’européen Planck qui a fourni la plus résolue, cette carte fait apparaitre des inhomogénéité, des micros différences de température qui peuvent paraitre insignifiantes. Insignifiantes, vraiment ? Pas tant que cela, puisque c’est de là que se formeront les étoiles et les galaxies. Ou les galaxies et les étoiles (qui est apparu avant : l’œuf ou la poule ?).

Je disais tout en haut que la science n’aimait pas la complexité. Pour autant, il y a certains phénomènes que l’on ne parvient pas à expliquer encore aujourd’hui. Lesquels ? Deux grandes problématiques actuellement dans l’Univers ne nous permettent pas d’identifier la nature de 95% de la matière qui compose notre Univers. D’un côté, nous avons la matière noire, invisible, et qui se perçoit dans la rotation des galaxies. Et de l’autre, nous avons l’énergie sombre, responsable de l’expansion accélérée de l’Univers. Plusieurs pistes sont poursuivies, mais aucune aujourd’hui ne semble satisfaire la communauté scientifique. C’est sûr, le chemin sur ces deux thématiques sera encore très long.

Voilà pour ce petit résumer de ce livre dont j’ai apprécié la lecture. Simple, avec quelques petites touches d’humour, et qui va à l’essentiel sans trop perdre le lecteur. Adapté aux gens pressés oui, mais au débutant plus patient également !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s