LES HOMMES DE LA LUNE

Les hommes de la Lune

Par Alain Cirou et Jean-Philippe Balasse

Editions Seuil

Sortie : mars 2019

Niveau de difficulté : 1/5

9782021381092

     Neil Armstrong fut sans aucun doute l’un des meilleurs pilotes de sa génération, ce qui lui a certainement valu de faire parti des sélectionnés pour partir sur la Lune. Il sera nommé commandant de la mission Apollo 11 et sera, par la même occasion, le premier homme a y poser le pied. Cela aurait pu être Buzz Aldrin mais les autorités américaines préfèreront un pilote issu du civil (il sera intégré sous ce statut à la NASA et non sous le statut de militaire) Une frustration qui ne se sera jamais véritablement envolée pour le second homme de la Lune.

Dès les premières pages, les auteurs nous  font revivre ce 20 juillet 1969 et la pose d’Eagle (le module lunaire) dans la mer de la Tranquillité.

719427

Eagle, le module lunaire qui a transporté l’équipage d’Apollo 11 à la surface de la Lune. Crédit photo : NASA

A travers des témoignages des astronautes eux-mêmes mais aussi de quelques célébrités, ce livre est un hommage au courage et l’abnégation de ceux qui ont risqué leur vie pour écrire un nouvel page de l’histoire. Et cela aurait pu tourner au drame notamment pour l’équipage d’Apollo 13. Une explosion d’un réservoir d’oxygène lors de la route pour la Lune a bien failli coûter la vie aux 3 astronautes à bord. Ils s’en sortiront indemnes grâce à une bonne dose de sang-froid et toute l’ingéniosité des équipes au sol.

Les photos sont aussi les grands témoins de cette épopée. Elle vous sera d’ailleurs contée de manière détaillée.

      Le grand artisan de cette folle aventure, c’est bien l’allemand Wernher Von Braun. Sa vie aurait pu être totalement différente. Il y développera les fusées V2 qui feront de nombreuses victimes durant la seconde guerre mondiale. Il se rendra à l’armée américaine qui utilisera ses services pour la recherche aérospatiale américaine. Il en deviendra très vite un personnage incontournable.

La course à la Lune s’est notamment déroulée sur fond de guerre froide entre américains et soviétiques. Pourtant en avance, les soviétiques seront les auteurs de nombreuses premières dans le domaine de l’espace. Et notamment l’envoi de la célèbre sonde Spoutnik en 1957 ou Gagarine en 1961.

Côté russe, Leonov aurait certainement pu être le premier à marcher sur la Lune. Il aurait très bien pu finir sa vie dans un camp de travail en Sibérie, victime de la purge stalinienne. Il en sortira quelques mois après y avoir été envoyé… Mais les éparpillements des politiques spatiales soviétiques et les échecs successifs leur feront perdre leur précieuse avance et au final, la défaite pour la course à la Lune.

Ils se consacreront à la robotique lunaire, abandonnant l’idée d’y envoyer un équipage et c’est ainsi que la mission Luna 17 déposera à la surface, le robot Lunakhod1 qui effectuera les premiers tours de roues à la surface de notre satellite, en 1970, à la vitesse supersonique de… 2 km/h !

lunlukd1

Le rover Lunakhod 1

Mon avis : un très beau livre afin de découvrir la riche histoire de l’exploration de la Lune. C’est un livre, qui contrairement à d’autres, se consacre un peu plus sur « l’intimité » des astronautes que sur le côté technique, ce qui en fait une excellente lecture complémentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s