HAWKING (PRESQUE) FACILE !

Hawking (presque) facile !

Par Rüdiger Vaas

Éditions Delachaux et Niestlé

Sortie : février 2019

Niveau de difficulté : 2/5

CVT_Hawking-facile-Tout-ce-quil-faut-savoir-sur-se_7861

     Les lectures de Stephen Hawking vous ont peut-être fâché avec l’astrophysique. Il assumait lui-même de ne pas faire trop de vulgarisation dans ces livres. J’avais d’ailleurs parlé de cet aspect dans la chronique de son livre à succès Une brève histoire du temps (éditions Flammarion).

Cette fois, Rüdiger Vaas, journaliste scientifique, accompagné par l’illustrateur Gunther Schultz tentent de vulgariser les travaux et les pensées de l’astrophysicien, disparu il y a un an.

     Pourtant, Hawking n’était pas destiné à un destin de la sorte. A l’âge de 30 ans, à peine, on lui diagnostique la maladie de Charcot. Les médecins ne lui pronostiquent que quelques petites années à vivre. C’était sans compter sans sa force intellectuelle et son sens de l’humour par lesquels il explique sa longévité « record » compte tenu de sa pathologie.

Renowned physicist Stephen Hawking dies at age 76

Stephen Hawking, lourdement handicapé par sa maladie, restera l’un des plus grands scientifiques contemporains. Photo : EPA/MAXPPP

     Ce livre n’est pas une biographie. Il s’agit plutôt d’une explication de ses découvertes et différents travaux. L’auteur prend également la peine de préciser que les erreurs de Hawking sont incluses dans le livre, car la science avance aussi, grâce aux erreurs !

     Mais avant de plonger dans le vif du sujet, la première partie vous propose une petite immersion dans l’Univers. Immersion particulièrement nécessaire pour suivre la suite de la lecture et bien cerner les sujets de recherche de Hawking : le big bang et la naissance de l’Univers, les conséquences de la gravitation sur l’évolution des grandes structures, les notions de vitesse pour la lumière, etc…

Vous ne partez donc pas directement dans le vif du sujet et ce petit échauffement intellectuel est le bienvenu.

Et puis, vous pourrez mesurer votre compréhension grâce aux petits quiz de 5 questions clôturant chaque chapitre.

     Fermez les yeux et pensez l’Univers. Que s’est-il donc passé durant le première fraction de seconde de notre Univers naissant ? Quand le temps a-t-il pu réellement débuter ?

Le big bang est une singularité. C’est-à-dire que l’Univers tel que nous le connaissons aujourd’hui, était contenu dans un point infiniment petit et infiniment chaud. C’est aussi là que nos théories physiques, comme la relativité d’Einstein, cessent de fonctionner. Hawking travaillera a prouver l’existence de cette singularité. Avec James Hart, il établira un modèle d’Univers sans bord.

« La condition limite de l’Univers, c’est qu’il n’y a pas de limite » (Stephen Hawking)

Ce modèle, appelé instaton, suppose un Univers sans bord et sans limite dans l’espace et dans le temps. Elle présente cependant quelques failles : comment interprète-t-on cette notion de temps ? D’ailleurs, cette question a-t-elle réellement un sens ? Est-il judicieux de se poser la question de savoir ce qu’il pouvait y avoir avant le big bang ?

En 2007, il poursuit le développement de l’instaton en supposant cette fois, une transition entre notre Univers en expansion et un univers passé s’étant écroulé sur lui-même. Hawking, Hartle et Hertog finissent par proposer que le big bang n’est finalement qu’un rebond, le temps ayant alors pu avoir une direction opposée. Autrement dit, inversez la flèche du temps allant du passé au futur. Vous pourriez alors voir votre verre se constituer après avoir touché le sol.

Mal à la tête ? C’est normal.

Suite à la découverte du fond diffus cosmologique, fossile de notre Univers, Hawking travaille sur les indices laissés lors de cette étape ou l’Univers est devenu transparent. Première analyse : l’Univers est inhomogène et permet de tracer une première hypothèse sur son évolution. Hawking travaillera également sur la forme qu’il peut avoir : est-il courbé, incurvé ou totalement plat ?

L’autre grand travail du scientifique porte sur l’étude des trous noirs. Ils sont tous semblables en apparence mais leur masse diffère entre les trous noirs supermassifs nichés au cœur des galaxies, et les trous noirs stellaires. Que devient la matière une fois engloutie ?

Et chose intéressante : l’intérieur des trous noirs présentent eux aussi une singularité. On ne sait pas concrètement ce qu’il se passe à l’intérieur de ces monstres, sinon la supposition qu’un voyageur inconscient plongeant à l’intérieur, serait mort déchiqueté en une fraction de seconde.

Il publiera un article sur les ondes gravitationnelles, prédites par Einstein plusieurs années auparavant, en 1971. Les découvertes observationnelles de ces ondes par LIGO viennent confirmer ces prédictions. L’apport de connaissances est ainsi considérable sur les trous noirs. Hawking avait prédit qu’une fusion entre deux trous noirs donnerait une surface unique plus importante que la somme des trous noirs initiaux. La réception des ondes gravitationnelles confirmera sa prédiction. Une grande victoire.

evenements_fusionBlackhole-573a

La fusion de deux trous noirs. Source : SXS collaboration

Hawking sera notamment un fervent partisan de la recherche d’intelligence extraterrestre et soutiendra notamment le projet SETI. Il met cependant en garde sur l’éventuel envoi de messages radios en directions des étoiles proches qui pourraient être néfastes en cas de réception pour une civilisation voisine. On touche là, à un sujet extrêmement proche de la science-fiction. Sans doute beaucoup plus que ces derniers travaux de recherche sur l’infiniment petit et la théorie des cordes qu’il soutient ardemment également !

Pour ne rien manquer de l’actualité du site et des nouvelles parutions, abonnez-vous ! 😉 Et retrouvez Astrobook21 sur Facebook et Instagram.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s