EXOPLANETES

Exoplanètes – par David Fossé (peintures de Manchu)

Editions Belin

Prix : 26 €

Dans toutes les bonnes librairies à partir du 2 mai 2018 !

Roman de science fiction ou véritable livre de science ? La couverture est intrigante et on ne peut pas s’empêcher de regarder le contenu pour voir qu’il s’agit d’un savoureux mélange des deux : imaginer les exoplanètes par rapport à nos connaissances actuelles sur ces nouveaux mondes.

L’exercice est difficile, un peu osé, mais finalement, réussi !

Ce livre a une particularité : il a fait l’objet d’un financement participatif. D’ailleurs les premiers mots du livres sont destinés aux contributeurs. Beau remerciement !

Bref, nous voilà embarqués dans une approche originale de l’exoplanétologie : l’étude des planètes orbitant autour d’une autre étoile que le Soleil. Une approche quelque peu exotique par les illustrations et qui stimule l’imagination.

Le contenu est plutôt organisé : on commence par les géantes pour ensuite s’approcher des super-Terres et mini-Neptune pour terminer sur les planètes qui ressemblent à la Terre (ou qui pourraient éventuellement lui ressembler sur le papier).

C’est parti, on attaque avec la première découverte exoplanète découverte : 51 Pegasi b.

Bon ok, le nom n’est pas vraiment enchanteur, mais il faudra s’y habituer. Il est utile de préciser que c’est la première exoplanète découverte en 1995, autour d’une étoile « en vie ».

Le discours est assez captivant. On enchaine avec  HD209458b, PH-1 b et autres WASP-7 b … Elles sont toutes fascinantes : entre celles qui s’évaporent, celles qui possèdent 4 étoiles , elles n’auront plus de secret pour vous.

Alors vous me direz que c’est assez facile de s’imaginer des exoplanètes, puisque aucune d’entre elles n’ont été observées de manière détaillée. C’est justement ce qui fait de ce livre un véritable ouvrage de science : vous pourrez constater dans la bibliographie que l’auteur a réalisé un véritable travail d’investigation avec quelques dizaines d’articles scientifiques servant de références.

L’apport de connaissances par des encarts spécifiques (migration planétaire, les synchronisations…) sont un véritable plus. Ces notions ne sont abordées que lorsque l’exoplanète est concernée. On évite ainsi de se mélanger les pinceaux !

On quitte les géantes pour découvrir les mini-Neptune. Le travail d’illustration est vraiment remarquable.

On se rend compte, en abordant la troisième partie concernant les Terres, que ces exoplanètes sont extrêmement diversifiées et que chacune est unique. Rendez-vous compte, il y a même des planètes autour d’étoiles à neutrons ! Comment ont-elles pu se former de cadavres stellaires ? La réponse est dans le livre…

La question de la vie est bien entendu incontournable. Mais que cherchons-nous ? Et si finalement la vie pouvait apparaitre sur une exolune ? Même si aucune n’a été découverte à ce jour, le scénario doit-il être exclu ?

Arrive la quatrième et dernière partie consacrée cette fois aux différentes méthodes de détections. C’est plutôt bien expliqué, bien illustré. Comment sont-elles analysées ou modélisées ?

J’ai relevé une petite erreur de forme concernant l’optique adaptative. Visiblement elle permet de déterminer le rayon de l’exoplanète, mais la phrase suivante indique le contraire… Bref, cela n’enlève rien à la rigueur des explications !

Mon avis :

C’est un livre très bien réalisé, avec un beau travail d’édition. Il est beau, original de par son approche artistique, réaliste et rigoureux.

Même en cherchant bien, je n’ai pas trouvé de réel point négatif.

On y apprend plein de choses sur la pluralité de ces mondes complexes mais aussi sur les difficultés et les limites actuelles de nos technologies. J’en profite pour inviter les médias généralistes à lire cet ouvrage. Malgré les annonces de découvertes de « jumelles » de la Terre, nous apprenons que ces dernières doivent avoir un quotidien bien plus mouvementé que le notre et que la question de la vie, ou même tout simplement de l’habitabilité potentielle de la planète, est une notion bien plus qu’épineuse !

Les contributeurs peuvent être satisfait d’avoir permis l’élaboration de cet ouvrage et je les remercie de nous avoir offert indirectement l’opportunité de découvrir de nouveaux mondes.

21287695-24374245

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s